Photographe

Une photographie de SURIER

DAVY SURIER (1974)

Né en 1974 à Fontainebleau, la forêt est un terrain de jeu idéal. Adolescent, rencontre les oeuvres de Baudelaire, Nerval, Rimbaud, Gide, Mallarmé, Valéry et les autres (Moreau, Rouault, Gauguin, Rodin, Hugo, Guys...) comme de nombreux lycéens. Peint entre les lectures, études de maths et sciences sociales avortées, obtient une maîtrise de commerce extérieur et finances internationales entre deux dessins, rien à voir! Le chemin n’est pas tout tracé. Profond sentiment d’absurdité en septembre 2001. Pratique alors la photographie du quotidien le plus direct, un appareil photo étant plus pratique qu’une palette. Lauréat des Rencontres d’Arles en 2006, expose aux Ateliers SNCF dans le cadre de la photo folio review gallery. Rencontre un ami libraire qui lui tend des livres à travers lesquels il aiguise sa vision. Découvre Nizan, Döblin, Gombrowicz, Walser, Schulz, Benjamin, Spinoza… Remet enfin les mains dans l’huile, dans l’encre, la gouache et l’aquarelle. Rencontres décisives avec Gisela Osswald et Louis Pons en 2008. Première expo individuelle à la galerie 17.Arts en 2012 (peintures, photos, video).

A photographe of La Cagoule La Cagoule
A photographe of Le Baiser Le Baiser
A photographe of Les Joies du Toutou Rien Les Joies du Toutou Rien
A photographe of Youngstown, 2013 Youngstown, 2013